close menu

FAQ

As-tu une question? Vous trouverez ci-dessous les réponses à quelques questions fréquemment posées.

Vous n’avez toujours pas trouvé ce que vous cherchiez ? N’hésitez pas à nous contacter ou à discuter avec l’un de nos employés !

Vente

  • De quoi ai-je besoin pour demander un devis ?

Pour pouvoir établir un devis correct, nous devons connaitre la quantité de coffrage nécessaire ainsi que la surface totale. C’est pourquoi vous devez nous fournir une étude de stabilité des prédalles et un fichier DWG (Autocad) de la construction.

  • Est-ce que Predalco peut réaliser mon étude de stabilité ?

Si vous ne disposez pas encore d’une étude de stabilité, Predalco peut vous aider. Nous travaillons avec un bureau d’étude externe qui réalise les études pour nos clients en cas de demande.

  • Est-ce que Predalco peut prévoir un mesurage sur chantier ?

Tout à fait ! Un membre de notre équipe réalise des mesures sur les chantiers. Ainsi, vous êtes certain que les prédalles seront adaptées à la taille de votre construction.

  • Combien de temps faut-il attendre en moyenne entre la commande et la livraison ?

Après l’approbation du devis, votre commande sera passée et vous devrez compter environ 5 jours ouvrables pour la réalisation du croquis. Ensuite, nous vous envoyons le plan de pose pour approbation. Une fois ce plan approuvé, les prédalles sont livrées sur le chantier dans les 10 jours ouvrables. Lors de périodes plus chargées (par exemple avant les congés du bâtiment), ces délais peuvent s’allonger. À nos yeux, l’efficacité est très importante. Par conséquent, nous ne travaillons pas selon la méthode « FIFO » (premier arrivé, premier servi) mais nous planifions notre production sur la base des dates cibles demandées par le client. Ainsi, nos clients ne reçoivent pas leur commande ni trop tôt ni trop tard, mais à temps.

Transport

  • Combien de m² peut transporter un semi-remorque ?

Il n’est pas possible d’exprimer la charge maximale d’un semi-remorque standard en termes de mètres carrés de prédalles. Cela dépend de l’épaisseur des prédalles (et donc de leur poids) et de la hauteur des poutres en treillis (et donc du nombre maximal de prédalles empilées les unes sur les autres). Nous pouvons toutefois indiquer que le poids maximal de la charge est de 27 tonnes et que la charge ne peut pas dépasser 13,6 m de long et 1,5 m de haut.

  • Quelle taille fait un semi-remorque standard ?

Nos semi-remorques standard ont une surface de chargement de 13,6 m de long et peuvent transporter des prédalles de 2,40 m et 3 m de large. Le poids maximal de chargement est de 27 tonnes.

  • Quelle taille fait le plus petit camion ?

Il arrive qu’il ne soit pas possible d’atteindre le chantier avec un semi-remorque classique. Lorsque cette situation se présente, Predalco utilise ses remorques spéciales. En effet, notre parc automobile se compose (outre les 14 demi-remorques standard) aussi de, entre autres, 3 essieux directeurs et 1 citytrailer. Les essieux directeurs peuvent porter la même charge qu’un semi-remorque classique, mais présentent comme avantage de pouvoir être dirigés et donc de pouvoir prendre des virages plus courts. Le citytrailer est un semi-remorque plus court avec une surface de chargement de 11 m de long et un poids maximal de charge de 24 tonnes. Ces semi-remorques spéciaux peuvent également transporter des prédalles de 2,40 m et 3 m de large.

Pose & livraison

  • Comment dois-je hisser les prédalles vers le haut?

Les crochets de levage doivent être fixés aux poutres en treillis, au croisement de la corde diagonale et de la corde supérieure (voir figure ci-contre). Dans le sens de la largeur, les points de levage se trouvent toujours sur la poutre en treillis la plus à l’extérieur. De même, l’angle entre la prédalle et la chaîne doit toujours être supérieur à 60°. En outre, les crochets de levage doivent être fixés à environ 1/5e de la longueur de la prédalle à partir du joint d’about. En fonction de ces paramètres, il peut être nécessaire d’utiliser un égaliseur ou une palée à partir d’une longueur de 6 mètres. Il peut être fourni sur demande spécifique du client et n’est pas automatiquement prévu par Predalco. Enfin, les plaques de plus de 2 500 kg doivent être soulevées depuis au moins 6 points et les plaques de plus de 4 000 kg depuis au moins 8 points.

  • Comment dois-je placer les prédalles ?

L’installation doit être réalisée dans les règles de l’art, conformément à la numérotation du plan de pose. Il est, à tout moment, interdit de soulever des charges suspendues au-dessus de personnes ou de lieux de travail non protégés. Le recouvrement doit être plat et un renforcement de l’armature doit toujours être placé sur les joints longitudinaux, conformément à l’étude de stabilité. De plus, les prédalles doivent toujours être étançonnées (apprenez-en plus à ce sujet dans la partie relative à l’étançonnement ci-dessous).

  • Predalco peut-il se charger de la pose ?

Predalco travaille avec plusieurs entreprises de manutention par grues pour effectuer la pose. Nous pouvons donc prévoir une grue télescopique, mais une grue de chantier est aussi une possibilité. Le choix dépend, entre autres, de la portée et du poids des plaques. L’entreprise de construction doit mettre à disposition du personnel qualifié sur le chantier pour l’étançonnement des prédalles, la pose et la fixation.

  • Predalco peut-il se charger de la livraison ?

Predalco emploie 4 chauffeurs et dispose d’une flotte de 4 tracteurs et 18 remorques, dont 3 essieux directeurs et 1 citytrailer. Ainsi, nous pouvons littéralement nous plier en quatre pour que votre livraison atteigne le chantier. En outre, nous travaillons également avec des sociétés de transport externes pour garantir une livraison encore plus efficace.

  • Comment dois-je poser les prédalles sur les murs?

La longueur minimale d’appui des prédalles sur les murs dépend du type d’appui (acier, béton, maçonnerie), de la présence d’armatures dépassantes et de l’utilisation d’étançons intermédiaires. Elle varie entre 30 et 55 mm minimum, mais la valeur exacte se trouve dans la norme (NBN B 21-606 – Annexe E).

Dans la majorité des projets de construction, la zone de pose est constituée d’une couche de mortier renforcé.  On peut cependant aussi utiliser des rouleaux de néoprène, qui sont plus faciles à manipuler et qui optimisent la construction. Ils absorbent les tensions et les irrégularités, réduisant ainsi le risque de fissures.

Étant donné qu’une couche de béton coulé doit être ajoutée aux prédalles, un coffrage doit bien entendu être également installé. Pour le réaliser, il est possible d’utiliser des profils galvanisés en forme de GLS.

Vous trouverez plus d’informations sur l’étançonnement dans la section ci-dessous qui lui est consacrée.

  • Les prédalles peuvent-elles être stockées sur le chantier ?

Les prédalles doivent être placées sur les murs directement depuis la remorque et ne sont en aucun cas conçues pour être stockées sur le chantier. Une surface irrégulière peut provoquer des fissures importantes. Les autres points d’attention sont un positionnement incorrect des poutres de soutien, un empilage incorrect des prédalles, un sol qui n’est pas nivelé… Chez Predalco, un ordre d’empilage idéal est toujours déterminé en tenant compte de l’emplacement des prédalles sur le plan de pose, de la forme et du poids des prédalles, de la hauteur des poutres en treillis, des grandes embrasures et des portées, etc

  • Le dételage sur le chantier est-il possible ?

Il est possible de dételer la remorque et de la rendre plus tard. Dans ce cas, l’espace disponible sur le chantier doit être suffisant et des frais supplémentaires sont facturés pour venir récupérer la remorque vide. Si plusieurs chargements doivent être livrés successivement, il va de soi que l’enlèvement de la dernière remorque vide sera facturé. Concrètement, l’idéal est de pouvoir prévoir de l’espace pour 2 remorques afin de pouvoir les échanger facilement. Si ce n’est pas possible, mieux vaut prévoir un espace à proximité pour changer de remorque (par exemple, en bloquant une bande de circulation). Si le dételage a lieu sur la voie publique, l’entrepreneur doit fournir des panneaux et un permis.

  • Quelle est la distance de pose maximale depuis une grue ?

Predalco peut fournir différents types de grues de chantier, notamment un camion à quatre essieux avec PK 34000, un camion à quatre essieux avec PK 53000 (éventuellement avec remorque) et un semi-remorque avec PK 72000 (éventuellement avec flyjib). Les zones de chargement ont une longueur de 6,3 m à 10,5 m et une portée de 16,7 m à 27 m. Vous retrouverez toutes leurs caractéristiques ici. Si cela ne suffit pas, une grue télescopique peut également être demandée auprès de sociétés externes. Grâce à notre logiciel, il est également possible de prévoir la grue sur site (avec ses caractéristiques spécifiques) dans le croquis. Ainsi, nos dessinateurs peuvent voir dès la phase initiale si toutes les prédalles peuvent être placées ou si elles doivent être divisées, si un autre type de grue doit être utilisé, etc. Bref, moins de problèmes sur le chantier !

Stabilisé & béton sec

  • Quels types de stabilisé et de béton sec Predalco propose-t-il ?

Cliquez ici pour obtenir un aperçu des différentes sortes de stabilisé et de béton sec.

  • Predalco peut-il prévoir la livraison de stabilisé et de béton sec ?

Predalco peut prévoir une livraison pour toute commande de minimum 0,50 m³. Merci de nous envoyer votre demande de livraison au moins 2 jours ouvrables à l’avance.

  • Quand puis-je venir chercher du stabilisé ou du béton sec chez Predalco ?

Le retrait de béton sec ou de stabilisé est possible du lundi au vendredi de 5h15 à 15h30 sur le site de notre entreprise à Lokeren.

  • Predalco fournit-il également du béton prêt à l’emploi ?

Non. Il est toutefois possible de venir chercher du stabilisé ou du béton sec dans notre dépôt de Lokeren ou de les faire livrer. Predalco se charge de la livraison à partir de 0,50 m³. Merci de nous envoyer votre commande au moins 2 jours ouvrables à l’avance. Les retraits peuvent avoir lieu du lundi au vendredi de 5h15 à 15h30. Vous trouverez ici un aperçu de tous nos types de stabilisé et de béton secs.

Propriétés techniques

  • Quelles qualités de béton propose Predalco ?

Predalco produit des prédalles pour les domaines d’utilisation suivants :

  • EI (environnement intérieur)
  • EE2 (gel, pas de contact avec la pluie)
  • EE3 (gel, contact avec la pluie)

Les classes de résistance possibles sont les C30/37 et C35/45. Toutes nos prédalles portent le label BENOR.

  • Quelle est la résistance au feu des dalles au sol ?

La résistance au feu dépend de l’épaisseur totale du sol et du revêtement en béton sur l’armature principale. Le tableau qui doit être utilisé pour déterminer la couverture minimale de béton pour la résistance au feu demandée est tiré de la norme NBN EN 1992-1-2 et se trouve ici.

  • Quelles sont les mesures maximales des prédalles ?

Predalco dispose de tables de production qui permettent de créer des prédalles de maximum 3 m de large et 12,2 m de long. L’épaisseur est de 5 à 8 cm. Les prédalles sont des produits en béton également fabriqués sur mesure, ce qui permet d’obtenir toutes les formes : découpes, angles, arcs, cercles, etc.

  • Quelles sont les épaisseurs possibles du béton préfabriqué et comment sont-elles déterminées ?

Il est possible d’obtenir une épaisseur de 5 à 8 cm. L’épaisseur est déterminée en fonction de la couverture de béton requise, des diamètres des armatures longitudinales et transversales et du fil inférieur des poutres en treillis.

  • Combien pèse une prédalle ?

Le poids spécifique de notre béton s’élève à 2390 kg/m³. Nos prédalles en béton armé contiennent bien évidemment aussi des poutres en treillis et une armature qui, selon leur diamètre et leur quantité, contribuent également au poids de la prédalle. Pour faire simple, nous pouvons compter sur une valeur de 125 kg/m² pour une prédalle d’une épaisseur de 5 cm. Pour chaque centimètre d’épaisseur supplémentaire, on ajoute 25 kg/m².

  • Quelle est l’épaisseur moyenne des dalles au sol (prédalle + couche de béton) ?

L’épaisseur du sol (prédalle + couche de béton) est différente pour chaque projet et dépend du type de charge, de l’importance de la charge, de la longueur de la portée, de la déformation autorisée, de la position des appuis, etc. Vous trouverez quelques valeurs indicatives dans ce tableau. Veuillez noter que ces valeurs ne sont en aucun cas universellement applicables et qu’elles ne doivent être utilisées qu’à titre indicatif. L’épaisseur du sol doit toujours être calculée par projet par un ingénieur en stabilité.

Poutre en treillis & étançonnement

  • Quelle est la fonction des poutres en treillis ?

Une poutre en treillis est constituée de 3 composants : la corde supérieure – les cordes diagonales– les fils intérieurs. Le fil supérieur maintient le jeu des forces en équilibre à l‘extérieur de la couche de béton. Les fils diagonaux prennent en charge la force de cisaillement entre la prédalle et la couche de coulée. Les fils inférieurs peuvent servir d‘armature constructive dans la prédalle.

Une poutre en treillis présente différentes fonctions :

  • elle confère à l‘élément la rigidité nécessaire lors de la manipulation, du transport et du coulage ;
  • elle assure (avec la rugosité de la prédalle) la liaison entre la prédalle et la couche de coulée ;
  • elle agit comme point d‘attelage lors de la manipulation de la prédalle ;
  • elle peut servir d‘entretoise pour l‘armature supérieure du sol.

 

Nous réalisons chez Predalco nos propres poutres en treillis sous le label BENOR. Celles-ci sont disponibles en différents types avec diverses hauteurs et plusieurs diamètres de barre. Ceci se calcule par projet.

  • À quelle distance dois-je placer mes étançons ?

Lors de l’étançonnement des prédalles, il faut toujours tenir compte d’un contre-niveau de 2 mm/m afin d’éviter de trop grandes déformations. La distance entre les étançons dépend du nombre de poutres en treillis, de leur hauteur et de l’épaisseur totale du sol en béton. Vous retrouverez ici un tableau pour vous guider. Si la longueur minimale d’appui est inférieure à 5 cm, il n’est pas nécessaire d’installer d’étançons supplémentaires pour la pose.

  • Quand puis-je enlever l’étançonnement ?

Dans des circonstances normales (c.-à-d. 20°C), le béton a atteint sa solidité finale après 28 jours. En principe, l’étançonnement peut alors être enlevé. Par temps froid, cette règle empirique ne peut plus être appliquée et les étançons doivent rester en place plus longtemps. Attention : les murs non porteurs sur la dalle de béton ne peuvent être construits qu’après l’enlèvement complet de l’étançonnement. Lors de la construction de l’étage suivant, les étançons doivent être prolongés, c’est-à-dire que les étançons des étages inférieurs doivent rester en place afin que les charges du nouvel étage soient supportées par tous les étançons. Pour savoir avec exactitude quand et comment procéder, consultez votre ingénieur en stabilité.

  • Qu’est-ce que des prédalles autoportantes ?

Comme le dit le nom, les prédalles autoportantes peuvent se porter elles-mêmes et les étançons ne sont pas nécessaires. La longueur minimale d’appui doit toutefois être supérieure à 5 cm. Pour rendre des prédalles autoportantes, il faut tenir compte de la quantité de poutres en treillis, de leurs caractéristiques et de leur hauteur. Ces paramètres sont calculés pour chaque projet. Attention : si la portée est supérieure à 2,6 m, des étançons doivent quand même être placés.

Finitions

  • Qu’est-ce que des bords biseautés et quelle taille font-ils ?

Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-contre, les bords biseautés sont des bords légèrement taillés. Ces biseaux font toujours 1 cm sur 1. Les côtés les plus longs de nos largeurs standard (3 m – 2,40 m – 1,20 m) comportent toujours des bords biseautés. À la demande du client, les dalles d’emboîtement peuvent également être pourvues de côtés biseautés. Les joints d’abouts ne sont jamais biseautés.

  • Comment puis-je effectuer les finitions de mes prédalles ?

Depuis de nombreuses années, la finition des plafonds en béton se fait à l’aide d’un plafonnage à base de plâtre, précédé d’un prétraitement consistant en une couche intermédiaire d’adhésion. Depuis, la technologie du béton a évolué et on obtient des surfaces plus denses. Par conséquent, le séchage du béton est plus lent, ce qui signifie que l’application du plâtre ne peut avoir lieu qu’à un stade ultérieur.

Mais une solution a été trouvée : l’enduit à projeter à base de dolomite. En raison des grandes surfaces lisses des dalles larges, il peut être appliqué en très faible épaisseur et peu de joints doivent être retouchés. L’application d’un enduit à projeter est en outre rapide. Vous trouverez plus d’informations sur les enduits à projeter et comment les placer sur les prédalles dans ce document.

  • Quelles sont les différentes utilisations des prédalles ?

Les prédalles standard sont produites avec un côté lisse, mais, à la demande du client, il est également possible de produire un fond rugueux. Pour ce faire, du papier bulle est placé sur les tables de production et doit être retiré par l’entrepreneur sur le site.

  • Les prédalles peuvent-elles rester apparentes ?

En principe, les prédalles doivent toujours être traitées après la pose. Les possibilités sont infinies : peinture, chaulage, ponçage, enduit à projeter… Même si vous visez un aspect béton, vous devez tenir compte des différences de couleur dues aux différents modes de séchage, aux taches, aux nuages, aux nuances, aux marquages des poutres de support et à l’étançonnement, etc. Vous trouverez de plus amples informations sur la finition des prédalles dans ce document.

Intéressé? Demandez ici votre devis sans engagement.